Kim Kardashian et d'autres stars boycottent Instagram et Facebook : voilà pourquoi
Kim Kardashian et d'autres stars boycottent Instagram et Facebook : voilà pourquoi
Ce mercredi 16 septembre 2020, vous verrez beaucoup le hashtag #StopHateforProfit (stop à la haine pour le profit). Et beaucoup de stars ne posteront rien pendant 24 heures. Kim Kardashian, Leonardo DiCaprio ou encore Jennifer Lawrence vont en effet boycotter Instagram et Facebook toute la journée. Mais pourquoi ? Pour soutenir un collectif qui essaie de lutter contre la haine, le racisme et la désinformation sur les réseaux.

Instagram et Facebook boycottés pour la bonne cause

Kim Kardashian, Leonardo DiCaprio, Jennifer Lawrence, Kerry Washington, Sacha Baron Cohen, Naomi Campbell... Les stars sont nombreuses à boycotter Instagram et Facebook ce mercredi 16 septembre 2020. Mais pourquoi les célébrités ne postent rien de toute la journée sur ces deux applis ? Cette absence de 24 heures sur les deux réseaux sociaux est pour la bonne cause. Ils espèrent qu'avec ce boycott Facebook (qui détient aussi Instagram) va les entendre et mieux lutter contre les posts, les stories et les commentaires haineux, racistes, sexistes ou encore contre la désinformation sur des sujets importants comme la politique (et plus particulièrement l'élection présidentielle américaine).

C'est un collectif de 9 associations (dont Anti Defamation League, qui combat l'antisémitisme, la NAACP et Color Of Change, qui luttent pour les droits civils des afros-américains aux USA) qui a lancé cette idée de boycott de 24 heures. Dans un communiqué de presse, le mouvement accuse Instagram et Facebook de laisser faire avec "l'incitation à la violence, la diffusion du racisme, de la haine, et de contribuer à la désinformation relative au processus électoral". En juin 2020, l'association de l'ADL et l'organisation NAACP avaient déjà lancé le hashtag #StopHateforProfit, soit "Arrêtons la haine au service du profit" sur les réseaux pour lutter contre toute cette haine.

En juillet 2020, Mark Zuckerberg, le boss de Facebook, avait rencontré des représentants du collectif qui lui avaient proposé 10 mesures. Mais le PDG avait dit oui à une seule mesure (la nomination d'un dirigeant avec une expérience pour les droits civiques). Et en août 2020, Facebook avait révélé avoir supprimé 790 comptes liés à QAnon (des pro-Trump adeptes de la théorie du complot). En septembre 2020, l'application a aussi assuré qu'il y aurait un durcissement de ses règles concernant la publicité politique. Mais pour le collectif et beaucoup de stars comme Kim Kardashian, Leonardo DiCaprio et d'autres, ce n'est pas assez.

Kim Kardashian, Leonardo DiCaprio, Jennifer Lawrence... Ils s'expriment

Sur les réseaux, avant de ne plus rien poster sur Instagram et Facebook, celle qui a récemment annoncé la fin de L'incroyable famille Kardashian a expliqué son choix : "Je ne peux pas rester assise et silencieuse alors que ces plateformes continuent à permettre la diffusion de haine, de propagande et de désinformation - créées par des groupes pour semer la division et diviser l'Amérique pour ensuite prendre des mesures après que des gens aient été tués. La désinformation diffusée sur les réseaux sociaux a un impact grave sur nos élections et sape notre démocratie".

Leonardo DiCaprio a lui aussi affiché son soutien aux associations qui ont "appelé tous les utilisateurs d'Instagram et de Facebook à protester contre l'amplification de la haine, du racisme et l'affaiblissement de la démocratie sur ces plateformes. J'utilise Instagram et Facebook, mais je veux que ce soit une force pour le bien - pas la haine, la violence et la désinformation. Ce devrait être l'occasion pour Facebook de travailler avec ces organisations et la communauté au sens large pour en faire une plateforme meilleure et plus sûre pour tous".

"Facebook ignore la haine et la désinformation sur son site. Il ne s'agit pas d'une 'erreur opérationnelle'. C'est une décision délibérée" a de son côté écrit l'actrice Jennifer Lawrence.

Kerry Washington a quant à elle déclaré : "La désinformation peut être préjudiciable. C'est à nous de faire nos recherches et de nous assurer que ce que nous partageons est une information correcte. C'est à Facebook et aux autres plateformes sociales de mettre fin à l'amplification de la haine et à l'affaiblissement de la démocratie".

"La seule chose plus terrifiante que Mark Zuckerberg surfant en avec une white face... c'est la suprématie blanche et les mensonges que Facebook répand chaque jour" a assuré Sacha Baron Cohen, alors "ce 16 septembre, je gèle mon Instagram pour dire à Mark de #StopHateForProfit. Qui est partant ?".

La top Naomi Campbell s'est aussi exprimée en indiquant que Facebook "prétend s'attaquer à la haine mais il continue de détourner le regard alors que des groupes racistes et violents publient des messages, sèment la haine et divisent le monde".

Kim Kardashian
Kim Kardashian et d'autres stars boycottent Instagram et Facebook : voilà pourquoi
Kim Kardashian annonce la fin de L'incroyable famille Kardashian après 14 ans et 20 saisons
Kim Kardashian et Kanye West au bord du divorce ? "Elle est vraiment bouleversée"
Kim Kardashian : après les craquages de Kanye West, elle s'exprime sur ses "troubles bipolaires"
voir toutes les news de Kim Kardashian Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème