Nouvelle polémique pour J.K. Rowling avec son nouveau livre Troubled Blood (5ème tome de la saga policière Les enquêtes de Cormoran Strike), jugé transphobe
Nouvelle polémique pour J.K. Rowling avec son nouveau livre Troubled Blood (5ème tome de la saga policière Les enquêtes de Cormoran Strike), jugé transphobe
L'auteure des livres Harry Potter a encore été accusée de transphobie. Après ses tweets transphobes, J.K. Rowling est en effet en plein coeur d'une nouvelle polémique. Cette fois, c'est son nouveau livre Troubled Blood, 5ème volet de la saga policière Les enquêtes de Cormoran Strike, qui est en cause. Ce qui cloche ? Son histoire : un serial killer qui se travestit en femme pour piéger et tuer ses victimes.

J.K. Rowling transphobe ? Son nouveau livre crée polémique

En juin 2020, J.K. Rowling avait été clashée suite à ses tweets anti-trans. Celle qui avait démenti être transphobe et rendu un prix est de nouveau en plein bad buzz suite à son nouveau livre Troubled Blood. Il s'agit du cinquième tome de la franchise Les enquêtes de Cormoran Strike, que la romancière anglaise a écrit sous le pseudonyme de Robert Galbraith. Et le problème, c'est l'histoire de ce roman signé par l'auteure de la saga Harry Potter.

Tout commence avec la disparition d'une femme en 1974, victime d'un serial killer. Le détective privé Cormoran Strike et sa secrétaire et associée Robin Ellacott enquêtent alors sur ce tueur en série. Celui-ci qui se travestit en femme pour piéger ses victimes avant de les assassiner. The Telegraph, qui a été le premier à écrire sur la transphobie dans ce bouquin, a lynché ce "livre dont la morale semble être : ne faites jamais confiance à un homme portant une robe".

Déjà, dans le deuxième tome des Enquêtes de Cormoran Strike, l'un des suspects était une femme trans alors décrite comme "une personne pitoyable, violente".

Les internautes lancent le hashtag #RIPJKRowling, qui était en TT sur Twitter

Et sur Twitter aussi, la "maman" du célèbre sorcier a été pointée du doigt via le hashtag #RIPJKRowling. Tellement d'internautes ont tweeté à ce sujet que le hashtag s'est retrouvé en TT ce lundi 14 septembre 2020. Sauf que comme le précise un twitto, ce message "en mémoire de J.K. Rowling" n'est pas pour annoncer son décès mais la mort de sa carrière : "Elle n'est pas morte mas elle a tué sa propre carrière en détestant fièrement les trans". Celle qui avait dévoilé The Ickabog en ligne, un autre livre sans aucun rapport avec Harry Potter, n'a pas encore réagi.

J.K. Rowling
J.K. Rowling transphobe ? Robbie Coltrane (Hagrid dans Harry Potter) la défend
J.K. Rowling transphobe ? Le sujet de son nouveau livre, Troubled Blood, relance les accusations
J.K. Rowling accusée d'être transphobe : elle dément et rend une récompense
J.K. Rowling : nouvelle polémique après des tweets sur la communauté transgenre
voir toutes les news de J.K. Rowling Découvrir plus d'articles