Hoshi accusée d'être "effrayante" par un chroniqueur musical, elle contre-attaque
Faut-il être beau/belle pour avoir le droit de chanter ? Le chroniqueur musical Fabien Lecoeuvre semble le penser, en atteste sa violente critique concernant le physique de Hoshi. Une attaque qui a scandalisé de nombreux internautes et l'interprète de "Ta Marinière" et "Et même après je t'aimerai", qui a donc profité de Twitter pour pousser un coup de gueule.

Alors que le principe d'une émission comme The Voice est de choisir des candidats uniquement grâce à leur voix (avant les primes), Fabien Lecoeuvre - attaché de presse de nombreuses stars et chroniqueur musical, a profité de son passage chez Arts-mada pour affirmer que le physique est au moins aussi important que le talent.

Plus de belles gueules du côté des artistes en France ?

Invité à réagir sur la nouvelle scène française, celui qui a notamment travaillé auprès de Michel Polnareff a étonnement déclaré ceci, "Je trouve qu'on a négligé aujourd'hui le rôle du beau chanteur. Comme Sacha Distel, Johnny... Des personnes qui ont des gueules. Ils remplissaient de leurs photos les magazines à l'époque. Quand vous voyez ces mecs aujourd'hui, franchement... Par politesse tout le monde dit que c'est formidable, très bien... Mais vous ne mettez pas de poster de Tony Guedj dans votre chambre".

Une critique étonnante qu'il a assuré dire au 8ème degré, "Je ne me permettrais pas de dire ça de quelqu'un", même si ce sujet général semble réellement lui peser, "Quand est-ce qu'on va nous offrir des beaux mecs ? Ou des filles sublimes ? (...) Ce qu'on n'a pas compris aujourd'hui, c'est que pour revendre du disque, revendre des magazines, il faut des gens beaux."

Hoshi attaquée sur son physique

Et parmi les artistes visés par Fabien Lecoeuvre, pas suffisamment belle gueule pour exister légitimement selon lui, on y retrouve Calogero, Florent Pagny, Christophe Maé ou encore Hoshi. Et c'est cette dernière - nommée aux Victoires de la Musique 2020, qui s'est retrouvée au centre d'une critique particulièrement violente, "Quand vous regardez Hoshi par exemple, qui a un talent incroyable, indiscutable... Mais enfin, vous mettez un poster d'Hoshi dans votre chambre, vous ? Elle est effrayante !"

Le chroniqueur a tenu à le rappeler, il n'a "rien contre cette fille qui est géniale, qui a du talent", mais il préférerait tout de même qu'elle utilise ce talent dans l'ombre au profit d'autres personnes, "Mais qu'elle donne ses chansons à des filles sublimes ! Comme il y a eu des Vanessa Paradis, des Sylvie Vartan, des Sheila à 20 ans ou Françoise Hardy. Enfin, il y a plein d'interprètes magnifiques, je suis sûr qu'il y en a !"

La chanteuse réagit, "Vous êtes à vomir"

Et forcément, ces attaques aussi violentes qu'injustifiées ne sont pas passées inaperçues. Sur Twitter, la chanteuse - qui peut compter sur de nombreux soutiens, a immédiatement réagi en déclarant, "Tellement grave de tenir ce genre de propos. On lui offre un poster ou un miroir ? J'hésite."

Puis, face aux tentatives d'excuses et d'explications de Fabien Lecoeuvre, Hoshi s'est montrée forte et intransigeante envers un discours misogyne, insultant et d'un autre temps, "Moi je ne veux pas de vous dans mes concerts. Mes concerts sont des lieux safes pour mon public. Vos propos sont trop graves pour que vous soyez quelqu'un de bien. (...) Et le " ça ne change rien" lol. Je suis " effrayante, moche " je devrais "donner mes titres à d'autres" mais bon j'ai du talent quand même alors monsieur veut venir me voir en concert malgré tout ? Putain de réponse patriarcale. Vous êtes à vomir. (...) C'est à cause de gens comme vous que des jeunes abandonnent leur rêve, pas à cause des maisons de disque."

Hoshi sera en tournée dans toute la France en 2021 (quand le virus aura disparu).