Hatik célèbre grâce à la série Validé ? Il met les choses au clair
Hatik célèbre grâce à la série Validé ? Il met les choses au clair
Si certains l'ont découvert dans Validé de Franck Gastambide, d'autres connaissaient déjà Hatik avant son rôle d'Apash. L'artiste fait du rap depuis 12 ans et, comme il a tenu à le rectifier sur les réseaux sociaux, il n'est pas devenu célèbre grâce à la série : "J'avais un nom avant". Découvrez la mise au point de l'interprète d'Angela !

Hatik sera-t-il dans la saison 2 de Validé ? C'est la grande question qu'on se pose tous depuis le dernier épisode explosif de la saison 1. Le secret est pour le moment bien gardé et ce n'est d'ailleurs pas le rappeur qui nous donnera la réponse : il est très fort pour esquiver les demandes sur son avenir dans la série de Franck Gastambide. En bref, il va falloir se montrer patients puisque le tournage de la saison 2 ne commence qu'en septembre, si tout se passe bien. On sait quand même que de grosses stars sont attendues au casting.

"J'avais un nom avant Validé, j'aurai un nom après Validé"

En tout cas, la série Validé a réellement fait exploser la carrière de Hatik, mais le rappeur a tenu à préciser qu'il n'est pas devenu célèbre grâce à la création de Franck Gastambide comme certaines personnes peuvent le dire.

C'est important pour lui de ne pas oublier que sa présence dans l'industrie musicale remonte à plusieurs années déjà : "A 18 ans, j'lâchais des milliers d'euros du studio, du matos ou des featuring US que je rêvais de faire. Entre mes 18 et mes 26 ans, j'ai taffé, souvent 2-3 tafs en même temps, dès que je pouvais à côté des cours. J'ai jamais rien demandé à aucun grand pour réussir. AUCUN. J'faisais du son et j'avais un nom avant Validé, j'ferai du son et j'aurai un nom après Validé."

"J'ai jamais eu besoin de personne pour croire en moi"

Hatik précise ensuite : "A 28 ans j'm'apprête à partir pour la première fois de ma vie en vacances. Bref, j'ai jamais eu besoin de personne pour croire en moi, aujourd'hui, Hamdoulah, ça marche y'a beaucoup de monde derrière mais demain j'peux redescendre et y'aura plus personne, y'a que le taf qui permettra de rester. En attendant, personne mangera mon pain sauf si j'décide d'en donner et ÇA, ça se mérite." Un message qui a le mérite d'être clair.

News
essentielles
sur le
même thème