Sur TikTok, Yanis Haggui et son pote Max cartonnent avec une vidéo de parkour écolo à Marseille
Sur TikTok, Yanis Haggui et son pote Max cartonnent avec une vidéo de parkour écolo à Marseille
Yanis Haggui et son pote Max font du parkour. Et dans une nouvelle vidéo postée sur TikTok, ils ont décidé de relever un challenge sportif mais aussi écolo. Ensemble, ils ont en effet éteint plusieurs lumières d'enseignes dans les rues de Marseille. Une façon originale de lutter contre la pollution lumineuse. Yanis nous a expliqué d'où lui est venue cette idée.

Sa vidéo de parkour écolo sur TikTok validée par de nombreux internautes

Alors qu'un délire est devenu un tube sur TikTok (I'm Not Pretty de Jessia) et que La Chronique des Bridgerton, la série Netflix, pourrait devenir une comédie musicale sur TikTok, l'application continue de faire découvrir de belles preuves de créativité. Sur son compte TikTok, Yanis Haggui a dévoilé une vidéo de parkour avec son pote Max à Marseille, dans les Bouches-du-Rhône. Sauf que c'était un parkour original, puisqu'il se veut aussi écolo.

Dans les images impressionnantes, Yanis Haggui et Max éteignent les lumières des magasins de l'extérieur en sautant sur les murs. Ils éteignent les lumières des enseignes via la sécurité réservée aux pompiers. Une façon de sauter dans la ville de Marseille tout en faisant du bien à l'environnement. Une vidéo qui a déjà fait plus de 308 000 vues et plus de 37 000 likes en à peine 24 heures. (Vous pouvez aussi suivre ces adeptes de parkour sur Instagram : @yanis.pkfr et @max.przz).

En légende de son post TikTok, Yanis Haggui a expliqué que c'est un "petit geste écolo". Il a aussi raconté que la police de "la bac", la brigade anti-criminalité, les ont vus sans les arrêter : "Ils nous ont vu mais pas embarqué". Le réseau social précise quand même que "l'action de cette vidéo peut entraîner des blessures graves". Donc évitez de reproduire vous-même ce challenge si vous ne maîtrisez pas le parkour.

"Je ne pensais pas que ça aller autant marcher"

Yanis Haggui a accepté de répondre à quelques questions de PRBK sur sa vidéo. Comment a-t-il pensé à éteindre les lumières des magasins tout en faisant du parkour ? "L'idée mais venue après avoir vue des Aixois le faire et je me suis dit que, vu que Marseille était la seconde plus grande ville de France, ça serait cool de faire de même" a-t-il confié. En revanche, lui et son pote ne s'attendaient pas au succès de leur vidéo : "Je ne pensais pas que ça aller autant marcher".

"Actuellement ça doit faire environ 4/5 ans que je fais du parkour" nous a-t-il révélé. Est-ce qu'il compte faire d'autres bonnes actions pour l'environnement tout en faisant du parkour ? Il nous a avoué avoir "des idées d'autres vidéo ou challenges", mais "je veux pas trop en dire pour éviter de teaser".

Un beau geste écolo contre la pollution lumineuse

Pour rappel, laisser les lumières des enseignes (ou même de la ville) allumées, certes on ne voit pas les étoiles mais c'est loin d'être le seul problème. Il s'agit de pollution lumineuse. Non seulement cela crée un énorme gaspillage énergétique, mais cela impacte aussi la biodiversité. Comme l'indique le ministère de la Transition écologique, la pollution lumineuse apporte une "modification du système proie-prédateur, perturbation des cycles de reproduction, des migrations".

TikTok
Noholito : "Je dois être un minimum drôle, mais parfois, je me trouve plus malaisant qu'autre chose"
TikTok : zoom sur la Defhouse, la maison des TikTokeurs italiens formés pour devenir des stars
A Marseille, ce jeune Tiktokeur transforme le parkour en acte écolo
Un délire sur TikTok devient un vrai tube : la belle histoire de Jessia et sa chanson I'm Not Pretty
voir toutes les news de TikTok Découvrir plus d'articles